Mme Sofia STRIL REVER & PHAKYAB Rinpoché
Phakyab Rinpoché, moine tibétain, a subi l’enfermement et les tortures de la police chinoise. Il parvient à s’enfuir des geôles chinoises pour se réfugier aux Etats-Unis en avril 2003. Face à la gangrène dont il souffre, les médecins de la Clinique des survivants de la torture préconisent d’urgence une amputation de sa jambe droite. Pourtant, Phakyab Rinpoché est persuadé qu’il peut trouver la voie de la guérison à l’intérieur de lui même, grâce à la méditation sur la compassion inconditionnelle et les yogas de l’énergie interne. Le Dalaï Lama le conforte dans son intuition. Armé de patience et de convictions, au bout de trois ans, il parvient à repousser l’infection et à reconstruire sa cheville droite. Il a raconté son expérience à Sofia Stril-Rever, biographe française du Dalaï-lama, dans un ouvrage passionnant : « La méditation m’a sauvé » (Ed. du Cherche Midi).